Langues Régionales Endogènes

Imprimer la page

Par décret du 24 décembre 1990, la Fédération Wallonie-Bruxelles reconnaît la spécificité linguistique et culturelle des utilisateurs des « langues régionales endogènes ». L’appellation englobe tous les parlers minoritaires développés parallèlement au français sur le territoire de la Fédération, qu’ils relèvent de l’aire romane (champenois, lorrain, picard, wallon) ou de l’aire germanique (le brabançon bruxellois, le thiois ou francique carolingien, le luxembourgeois ou francique mosellan).

Le Service des Langues régionales endogènes (SLRE), créé suite à la promulgation de ce décret, a pour objectif de promouvoir les langues régionales endogènes de la Fédération et de garantir la pérennité du patrimoine culturel dont elles sont l'expression.

 

Namur.jpg